Avez-vous entendu parler du Google Bombing ?

Que vous le saviez ou pas, le Google Bombing existe bel et bien ! Certains profitent de cette option pour exprimer le fond de leur cœur, d’autres ne veulent même pas en entendre parler notamment les cibles.

Mais qu’est-ce que c’est au juste ?

Le Google Bombing a été spécialement conçu pour bombarder les hommes politiques en particulier les politiciens français et américains. Le Google Bombing est une technique infaillible pour faire du référencement, il a été inventé par Google. Le but de cette invention qui fait du bruit est d’influencer le classement d’un site en redirigeant les lecteurs vers un site qui n’a rien à avoir avec leur requête initiale. Cet outil des plus performants a été créé pour critiquer les moindres gestes des politiciens voire pour se moquer d’une personne ouvertement. Ce qui ne passe pas inaperçu devant les curieux.

Quoi qu’il en soit, l’objectif principal du Google Bombing est le référencement d’un site. Plus les gens s’intéressent aux critiques, aux mauvaises plaisanteries et aux moqueries présents sur un site web, plus il sera visité par les internautes. Les victimes préférées de Google Bombing sont George W. Busch, Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy, etc.

Fonctionnement de Google Bombing

Le Google Bombing est un véritable châtiment numérique pour ses cibles. Mis à part le bon choix en matière de mot clé, l’optimisation de contenu et de code HTML, Google, propose une stratégie de référencement imparable qui n’est autre que Google  Bombing. Cet outil ouvre l’accès au grand public pouvant qualifier Jacques Chirac de « magouilleur » ou Mitt Romney de « Completely Wrong ».

Cet outil est fait pour « bombarder » les politiciens en profitant de leurs erreurs passées. Si par exemple vous n’aimez pas du tout George W. Bush pour sa décision concernant l’Irak, vous êtes libres de le « ridiculiser » ouvertement ou de le traiter de « miserable failure » à son image.

Leave a Comment