Assurance logement

Pour un locataire, souscrire à une assurance habitation est une obligation, sauf s’il s’agit d’un studio équipé, d’un logement de fonction ou d’une location saisonnière. L’assurance habitation le couvre contre les éventuels dommages engendrés à la maison ou à l’appartement qu’il loue. Cette mesure vise également à couvrir le propriétaire en cas de dégradation de ses biens.

La législation :

La loi Méhaignerie de 1986 a établi ce devoir du locataire : ce dernier est tenu de consentir à une garantie multirisque habitation. La police d’assurance y afférente doit être fournie lorsque le bail est signé. Faute de quoi, le bailleur est autorisé à résilier le contrat sans avoir à prévenir le locataire. Au contraire des résidents, les propriétaires ne sont pas obligés de souscrire à une assurance pour protéger leurs capitaux immobiliers. L’assurance habitation leur est pourtant recommandée, car elle les prend en charge en cas de dégâts dus à la météo et aux tiers. Comme toute adhésion à une assurance logement inclut toujours ce dernier point, les propriétaires sont couverts face aux inconvénients liés à une location.

Assurer sa maison intelligemment :

Généralement, l’assurance logement couvre déjà le logement en lui-même, les biens mobiliers qu’il contient et les risques que constituent les tiers. Elle inclut aussi les cas d’incendie, les inondations et les explosions. Quelquefois, c’est uniquement la maison qui est assurée : les meubles ne le sont pas. L’assurance vol peut être une option. Il s’agit du cas spécifique du contrat contre le vandalisme. S’assurer contre le vol exige l’application de « mesures de protection du logement » inscrites dans le contrat : une alarme doit être installée avec des caméras de surveillance ou encore l’omniprésence d’un gardien… Il est également possible d’inclure une garantie « objet de valeur et de collection » à l’intérieur de la police d’assurance. Pour les objets de grande valeur, il faut une assurance particulière qui implique leur appréciation par un expert. Les dommages dus au givre impliquent des contrats contraignants. Pour le cas d’une location saisonnière, une assurance habitation se révèle avantageuse. Les agences d’assurance ont conçu un contrat spécifique à cet effet.

Tous vos interrogations sur l’assurance logis sont sur www.question-assurance-habitation.fr .