Tout connaitre sur la mutuelle lorsqu’on est AE

Le statut de l’indépendant AE a été instauré depuis peu pour offrir une meilleure protection sociale à tout individu qui souhaite monter une activité indépendante. Par le biais de ce statut, son détenteur peut ainsi exercer ses activités dans le domaine commercial, artisanal ou libéral.

Le statut AE : connaitre les principales caractéristiques

L’auto-entrepreneur est un statut social spécifiquement attribué aux indépendants. Le bénéficiaire d’un tel statut peut en conséquence profiter divers types de réductions tarifaires et qui sont des fois considérables. Pour déclarer son activité, l’individu pourra le faire directement en ligne à travers le site lautoentrepreneur.fr ou d’aller dans des centres de formalités des entreprises, plus précisément, la CCI pour l’activité commerciale, la CMA pour les artisans et l’Urssaf pour les professions libérales. S’il travaille en tant que salarié, l’auto entrepreneur pourra choisir de s’inscrire à un régime Général (CPMA) ou de s’affilier au Régime Social des Indépendants. Dans le cas où il exerce une profession libérale ou envisage d’en monter une, il faut qu’il soit rattaché au régime Social des Indépendants afin de bénéficier le statut d’AE.

La couverture mutuelle santé de l’auto entrepreneur

Afin de garantir sa sérénité dans l’exercice de son travail, il faudra également que l’auto entrepreneur fasse des cotisations mutuelles ou complémentaire santé. L’obtention d’un tel régime peut amener à un changement au niveau de son assurance santé, car il sera désormais qualifié de Travailleur non Salarié (TNS). Pour choisir celle qui est la meilleure, il lui est possible de réaliser un comparatif parmi les différentes offres de mutuelles pour auto entrepreneur en ligne (Bonne assurance, Chronomut, etc.), et d’effectuer son choix en fonction de ses besoins en matière de santé. Et pour ne pas se tromper dans ses choix, il est souvent préférable de faire appel au service d’un courtier.