Bien démarrer dans l’investissement scpi

Besoin d’un mode d’emploi pour débuter dans l’investissement scpi ? Ne cherchez pas plus loin ! Cet article est fait pour vous.

Le domaine de la pierre papier reste le placement le mieux adapté aux particuliers. Ce marché est de plus en plus apprécié des investisseurs sans doute à cause de la hausse du prix de l’immobilier, notamment dans les pays européens comme la France. En 2012, la collecte des scpi a bondi à plus de 29 %, soit à 1,24 milliard d’euros durant les six premiers mois. Compte tenu de ce résultat, signer un contrat avec une Société Civile de Placement Immobilier semble être un bon plan pour faire fructifier son patrimoine. Mais pour ne rien regretter, il s’avère utile de revoir quelques points essentiels sur la SCPI.

Scpi de rendement et scpi fiscale : laquelle choisir ?

Au fait, tout dépend de votre objectif. S’il s’agit d’avoir un revenu régulier, la scpi de rendement est sûrement la formule qu’il vous faut. Dans cette formule, vous avez la possibilité de choisir entre les classiques diversifiées et les murs de magasins. Le classique diversifié permet d’investir dans la gestion locative de bureaux et d’entrepôts. Cette option peut contribuer un rendement de plus de 5 %. Les murs de magasins, quant à eux, sont réservés dans le placement de commerces, mais le taux de rendement est à peu près le même que celui d’avant.

En ce qui concerne la scpi fiscale, elle permet à l’adhérent de miser sur l’immobilier d’habitation dont la performance est faible, soit 2,5% de rendement par an. Par contre, du côté fiscal, cette formule est irréprochable. En effet, la scpi Scellier, tout comme la scpi Malraux, permet de profiter d’une importante réduction d’impôts.

Bref, dans tous les cas, les investisseurs sont gagnants, à condition bien sûr qu’il tombe sur la bonne maison de gestion.

Leave a Comment