Secteur du logement neuf toujours en difficulté

Le secteur du logement neuf souffre toujours d’une récession à la fin du troisième trimestre de l’année 2012. Les statistiques  prouvent bien que les ventes des logements neufs sont en fortes baisses.

Fions nous aux chiffres donnés par l’Observatoire de la Fédération des promoteurs immobiliers de France (FPI) pour mieux comprendre l’ampleur de la chute. Comparativement au troisième trimestre de 2011, on enregistre une baisse des ventes de 31%.  Le recul des ventes est surtout favorisé par l’effondrement des ventes à investisseurs  individuels. Mais, ce n’est pas la seule raison de cette forte baisse des ventes des logements neufs selon les professionnels de l’immobilier. On cite aussi la baisse des ventes en accession. Les chiffres sont inquiétants. Les ventes à investisseurs individuels atteignent les -48% au troisième trimestre. La  baisse des ventes en accession, quant à elle, est de -7% sur l’ensemble du trimestre. Notons que les analyses faites depuis le début de l’année annonçaient cette baisse des ventes.

Cette situation a été favorisée selon les experts par la difficulté d’accès aux crédits, des prix élevés, la réduction de l’avantage fiscal, etc.

Par ailleurs, les mises en vente ont diminué de manière considérable selon François Payelle, président de la fédération des promoteurs immobiliers de France (FPI) : « Les mises en vente, elles aussi, diminuent très fortement ce trimestre de -29%, portant à près de 20% le recul du nombre de lancements depuis le début de l’année ».

Malgré cette récession au troisième trimestre, de nombreux d’investisseurs préfèrent investir dans l’immobilier neuf qu’ils trouvent plus rentables selon l’analyse de l’Observatoire UFF-IFOP. Cette analyse confirme qu’un français sur deux désire investir dans l’immobilier neuf. Les placements sont surtout orientés vers les EHPAD, les résidences séniors, les Dom-Tom et les investissements en loi Malraux. On a respectivement les chiffres suivants pour les résidences séniors et les EHPAD, 69% et 59%.

Leave a Comment