L’immobilier en crise voit ses prix baisser lentement

image17Avec la crise vécue actuellement,  les temps sont durs et presque tous les domaines sont touchés, même l’immobilier est également en difficulté, saviez-vous que leur prix tend à baisser ?

Le syndicat immobilier a publié récemment une note de conjoncture informant les usagers et toutes les personnes concernées sur la situation immobilière au cours de l’année 2013. Cette publication donne des informations sur le repli des prix et sur les transactions immobilières. Si la situation ne s’améliore pas, il est fort probable que ces deux tendances persisteront.

Situation dégradante depuis un certain temps

Selon les informations relatées sur LaVieImmo.com, il semble que les tendances constatées dans le secteur immobilier ne datent pas d’hier. Depuis le commencement même de la crise, le domaine de l’immobilier était déjà en mauvaise posture. Ce cas est constaté à travers le nombre de transactions immobilières qui a fortement diminué. Malgré l’impression que les agences immobilières semblent faire croire, que l’immobilier a pu très bien s’en sortir et qu’il n’a pas été impacté, ce n’est pas vraiment la réalité. En effet, la FNAIM ou Fédération nationale de l’immobilier a confirmé que les opérations immobilières ont reculé. Ce recul avant commencé en 2012 et s’est perpétué en 2013. Cette affirmation est appuyée en chiffre avec une baisse de 5,1 % pour le changement de main d’anciens logements. Une baisse constatée en 12 mois puisqu’en 2012, les logements anciens cédés étaient de 704000 alors qu’en 2013, ils n’étaient que seulement 668000. Soit dit en passant qu’en 2011, ce chiffre était de 801000 logements anciens. Soit une baisse de 17 % entre 2011 et 2012.

Une baisse de la demande

Ce recul est dû à la baisse de la demande. Avec le contexte de crise, les particuliers tout comme certaines entreprises, ne disposent pas d’un pouvoir d’achat leur permettant de procéder à des transactions immobilières.

Avec le développement de l’immobilier neuf à Toulouse, chacun espère que la situation évoluerait et que tout le monde puisse en tirer profit.