Comment reconnaître un bon massage ?

massage34Les massages se manifestent sous différentes formes, selon leur origine respective : thaïlandaise, japonaise, brésilienne, indienne… Les massages ont pour vocation de dénouer les tensions, détendre, relaxer, stimuler, vitaliser, dynamiser ; en d’autres mots, pour équilibrer le corps et l’esprit. Les Spas et instituts de massage et bien-être proposent désormais de nombreux types de massage, d’origine différente, pour satisfaire les besoins des clients. Toutefois, un bon massage doit être pratiqué par une personne qui maîtrise bien l’art du massage.

Confiance et bon diagnostic

Un bon praticien doit tout d’abord susciter la confiance du patient. De fait, la sensation de bien-être recherchée par la personne commence par la qualité de sa relation avec le masseur. Celui-ci doit faire en sorte que le patient se sente unique et important, méritant un soin particulier. Dès les premiers instants, par l’intermédiaire de simples questions, le praticien saura établir un diagnostic précis des problèmes du patient. Ce dernier devrait, pour sa part, faire part de son ressenti au praticien, puisqu’un massage ne devrait pas être douloureux. Par ailleurs, certains types de massage comme le shiatsu ou les massages thaïs, réalisés à des moments inopportuns, peuvent provoquer des méfaits sur la santé, notamment, des migraines, des contractures, des maux de dos, etc.

La Fédération Française du massage traditionnel et relaxation regroupe tous les masseurs professionnels sur son site.

La fluidité et changement

Un bon massage doit donner une sensation de fluidité et de continuité des mouvements, quelle que soit la diversité des mouvements : effleurages, pressions, etc. Un bon massage doit également donner l’envie au patient de se relâcher et de s’abandonner aux plaisirs de la détente et de la relaxation. A la fin de la séance, le patient doit ressentir un changement notable dans son bien-être global : relaxation, rééquilibration, relaxation, dynamisme, etc. En effet, le massage agit sur le système nerveux central, et doit permettre au patient d’oublier totalement son stress.

Relation intime avec le praticien

La relation que le patient entretient avec son praticien devrait être une relation intime, manifestée par la volonté du praticien de faire le bonheur de son patient. Cette relation est basée sur l’échange, dans lequel le praticien se montre chaleureux et attentionné.

Faites l’expérience d’un bon massage érotique sur Paris effectué par des praticiens expérimentés. Rendez-vous sur le site Massages Boulevard, l’annuaire spécialisé des massages naturistes, érotiques et sensuels.